Menu

Hospitalisation à domicile

Hospitalisation à domicile

Ce sont des structures alternatives à l’hospitalisation pour l’éviter, en limiter la durée.
L’article R.6121-4 du code de la santé publique (CSP) précise que «les structures de soins à domicile permettent d’assurer au domicile du patient, pour une durée limitée mais révisable en fonction de l’évolution de son état de santé, des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnés. Ces soins se différencient de ceux habituellement dispensés à domicile par la complexité et la fréquence des actes ».
Une hospitalisation à domicile est avant tout une hospitalisation.
En l’absence de telles structures, les patients pris en charge dans ces structures seraient hospitalisés en établissement de santé avec hébergement. Les HAD répondent donc aux même  obligations que les établissements hospitaliers publics ou privés : certification, sécurité et qualité des soins, lutte contre les infections nosocomiales, droit de la personne hospitalisée, prise en charge de la douleur...
La structure est généralement composée d’un directeur, de médecins coordinateurs, d’infirmiers coordinateurs cadres de santé, d’un responsable qualité et d’une équipe administrative ; il peut y avoir aussi un pharmacien, un assistant social, un infirmier hygiéniste.
L’HAD peut être prescrite par le médecin-traitant sans qu’il y ait obligation d’hospitalisation complète préalable.
L’équipe de coordination prend contact avec les professionnels désignés par le patient : médecin-traitant, pharmacien qui vient livrer les médicaments à la semaine et suit l’observance des prescriptions qu’il peut réajuster. Aides-soignants, infirmiers, kinés, orthophonistes, dentistes, podologues…
En l’absence d’aidant, un système d’alarme est obligatoire et le service assure une astreinte 24/24h et 7/7jours.
Le dossier patient est au domicile consultable par toute personne autorisée par le patient ou son entourage.

Le financement est assuré par la CPAM et le prix de journée comprend :
- Les consultations du médecin généraliste, les soins infirmiers, les interventions de kinésithérapies et d’orthophonie.
- Les interventions d’un psychologue, d’un psychiatre.
- Les interventions des aides-soignants
- La location des matériels (lit médicalisé…) et fournitures à usage unique
- Les médicaments
- Les examens de laboratoire
- Les transports taxi ou VSL
Toutes ces interventions doivent être prescrites.

En conséquence, si vous intervenez au domicile d’un patient en HAD :
- vous participez à la coordination des soins et transmettez toute information utile aux autres membres de l’équipe selon la procédure définie par la structure.
- vous adressez votre feuille de soins au service HAD.

Pour en savoir plus :  http://www.sante.gouv.fr/l-hospitalisation-a-domicile-had,12379.html